Comment va New York – Mon avis sur la situation dans la Grosse Pomme

Comment va New York

« Comment va New York ? » est une question que l’on me pose presque tous les jours. On entend beaucoup parler de New York aux infos, mais comment sont vraiment les choses sur place ? Quelle est l’ambiance dans les rues et comment les New-Yorkais vivent-ils cette pandémie ? Je voudrais vous parler de ma propre expérience à New York en ce moment, et comment cette crise a également un impact positif sur la ville.

Les rues de New York

Le sentiment « dans la rue » diffère beaucoup selon les quartiers. Tous les quartiers n’ont pas été aussi durement touchés. Par exemple, le quartier de Williamsburg à Brooklyn reste très vivant, et il y a peu de différence par rapport à avant la pandémie. D’autres quartiers, comme l’East Village où vivent normalement de nombreux étudiants, et les endroits où il y a de nombreux bureaux, sont aujourd’hui presque déserts. Cela a bien sûr une influence sur les restaurants et les magasins alentour. Et bien sûr, cela vaut également pour les endroits très touristiques. Times Square est complètement différent sans les hordes de touristes. Certains magasins, comme le Disney Store, ne sont qu’à moitié ouverts. D’autres magasins, qui sont normalement ouverts jusque tard dans la nuit, ont désormais des heures d’ouverture limitées. Dans de nombreux endroits, il y a beaucoup plus de monde le week-end que les jours de semaine. Cela s’applique aux sites touristiques et aux hôtels, mais aussi aux restaurants et aux bars, par exemple.

Port du masque à New York

Tout comme en France, les masques sont obligatoires partout. Les New-Yorkais sont consciencieux et respectent bien la règle.

Comment va New York MasquesComment va New York Top of the Rock vide

Comment les New-Yorkais gèrent-ils la situation ?

Je pense qu’il est important de reconnaître qu’il y a une différence entre la situation à New York et aux États-Unis dans leur ensemble. New York a été très stricte au début de la crise, ce qui a entraîné une amélioration rapide et finalement les taux de contamination les plus bas de toute l’Amérique. Malheureusement, une deuxième vague émerge maintenant et frappera également à New York, mais connaissant les New Yorkais, ils adhéreront au mieux aux mesures applicables et limiteront ainsi les dégâts. Les New Yorkais ont (temporairement) changé leur vie. Ils commandent de la nourriture au lieu d’aller au restaurant, organisent des marchés d’échange de vêtements dans leur complexe d’appartements au lieu d’aller faire du shopping et installent des étagères de livres dans la réception de leurs immeubles pour remplacer les visites à la bibliothèque municipale. La plupart des gens télé-travaillent et rendent visite à peu ou aucun amis et membres de leur famille.
Cette situation est bien entendu également difficile pour les entreprises new-yorkaises. Je vois autour de moi que de nombreuses entreprises ne comptent plus que leur patron. Le personnel salarié est souvent temporairement employé ailleurs, mais avec l’intention de revenir dès que l’activité reprendra. La loyauté du personnel est souvent inspirante. De nombreuses personnes voient également des opportunités, et en profitent pour monter leur start-up.

Les sans-abri dans la rue et les bâtiments fermés

New York ne m’a jamais intimidé. Mais en raison de la situation dans la ville, les sans-abri dans certains endroits sont plus visibles qu’avant. Cela donne parfois une atmosphère un peu désagréable. Dans de nombreux cas, ce sont des personnes ayant des problèmes de santé mentale, qui peuvent être bruyantes. La municipalité a réalisé de nombreux abris supplémentaires pour SDF dans des hôtels vides, ce qui résout en partie ce problème. En outre, des magasins et des restaurants ont été fermés dans de nombreux endroits. Parfois, ils sont complètement fermés et parfois ils sont en fait ouverts, mais ont une sécurité supplémentaire pour les manifestations du Black Lives Matter et les récentes élections. Bien que j’ai vu des panneaux disparaître ces dernières semaines, la ville « s’ouvre » de plus en plus.

Faire du tourisme pendant le corona

Étant donné que la plupart des touristes restent actuellement en dehors de New York, la plupart des sites touristiques sont très calme. Il n’y a pratiquement pas de visiteurs dans les attractions. Ma propre expérience est que seul le Edge, qui a ouvert au printemps, est un peu plus fréquenté, mais à tous les autres endroits, je suis généralement l’un des rares visiteurs, sinon le seul. Si vous avez l’opportunité unique de visiter New York maintenant, obtenez un pass attractions pour ne pas avoir à acheter de billets et profiter au maximum de votre temps.

Restaurants

Il est de nouveau interdit de manger à l’intérieur, mais ces derniers mois, les restaurants ont été autorisés à fonctionner à l’intérieur avec une capacité très limitée. Cela rendait l’atmosphère très calme dans la plupart des cas. En fait, chez Grimaldi’s à Brooklyn, j’étais le seul client en semaine. Pour compenser un peu cette capacité limitée, les restaurants sont autorisés à proposer des tables à l’extérieur. Il y a même des rues fermées à la circulation pour faire place à des terrasses. Maintenant que les premiers flocons de neige sont tombés à New York, il devient de moins en moins attrayant de manger à l’extérieur. Les restaurants font de leur mieux pour compenser cela en utilisant des radiateurs, par exemple, mais cela reste très calme dans de nombreux endroits. En particulier dans les quartiers où travaillent normalement de nombreux employés de bureau, les restaurants sont désormais presque vides.

Comment va New York Little ItalyComment va New York Magasin ouvert

Voyager de nouveau à New York

Lorsque les frontières s’ouvriront à nouveau et que les premières personnes se rendront à New York, elles remarqueront probablement deux choses ; la première, c’est que la ville a subi un coup dur. Surtout pour les personnes qui connaissent déjà New York, ce sera une expérience assez spéciale. De plus, il faudra sans aucun doute un certain temps avant que le tourisme ne reprenne son plein, et surtout dans les premiers mois, tout sera beaucoup plus calme qu’auparavant. Cela a bien sûr l’avantage que les visites seront plus tranquilles et faciles qu’avant la pandémie.

Conclusion

Personnellement, je pense que la situation à New York dépend beaucoup de votre point de vue. Vous voyez ce que vous voulez voir. J’adore New York et je vois aussi les côtés positifs que cette nouvelle situation apporte. Les loyers en particulier ont fortement baissé, jusqu’à 50 % de moins qu’au début de 2020. Cela offre des chances uniques pour les petits entrepreneurs avec de grandes idées et aux nouvelles personnes qui souhaitent vivre à New York. Malgré le coup dur que la ville a subi et subit encore, la nouvelle situation offre également de nombreuses opportunités. Je prévois avant tout un renouveau de New York après cette crise, avec de nouvelles choses à offrir pour beaucoup.

En continuant à visiter le site, vous acceptez l’utilisation de cookies et la politique de confidentialité. Plus d’informations ici.

S’inscrire à la newsletter


Chercher des billets